7 rue du docteur heulin, 75017 Paris
 
Indisponible aujourd'hui
 
01 45 63 28 24

Droit du travail

Dans un arrêt du 10 avril 2019, la Cour de cassation a rappelé que le licenciement est dépourvu de cause réelle et sérieuse si les faits sanctionnés ont été commis plus de deux mois avant l'engagement des poursuites, sauf à apporter la preuve de la connaissance dans les deux mois ayant précédé l'engagement de la procédure.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.