telecharger le plugin flash Pour visualiser l'animation, merci de télécharger le pluginflash

Actualités

Le 04 mars 2010

La liste rouge sur le stress au travail suspendue

Vingt-quatre heures après leur lancement, le ministère du Travail a suspendu les listes "rouge" et "orange" des entreprises faisant figure de mauvais élève en ...

Vingt-quatre heures après leur lancement, le ministère du Travail a suspendu les listes "rouge" et "orange" des entreprises faisant figure de mauvais élève en matière de prévention du stress au travail.

Brocardées jeudi sur le site du ministère, les entreprises mal classées ont été nombreuses à faire part depuis de leurs bonnes intentions et le ministère a gelé l'accès à ces listes sur son site internet dédié.

"Nous nous employons actuellement à préparer une nouvelle photographie de la situation des entreprises", peut-on lire sur le site du ministère.

"A l'issue de la première classification, de nombreuses entreprises classées en rouge ou en orange ont en effet fait part au ministère du Travail de leurs intentions d'engager ou de poursuivre des démarches en matière de lutte contre le stress", explique-t-il.

Misant sur un effet de publicité, le gouvernement avait publié comme promis, jeudi, un "état d'avancement" de la prévention du stress dans 1.500 grandes entreprises en France.

Aucun poids lourd du CAC 40 ne figurait dans la liste "rouge" où l'on relevait en revanche des filiales de groupes étrangers ou des institutions comme l'Institut Curie, le Secours catholique ou l'Agence France-Presse.

Parmi les bons élèves, classés en vert, figurent des leaders français comme EDF, L'Oréal, Danone, Sodexo, Sanofi-Aventis ainsi que les grandes banques, Banque de France comprise.

Face à l'émotion suscitée par une série de suicides à France Télécom, le ministre du Travail, Xavier Darcos, avait enjoint en octobre aux entreprises de plus de 1.000 salariés d'ouvrir des négociations sur la prévention du stress au travail avant le 1er février 2010.

La liste publiée jeudi, région par région, indique le degré d'avancement des entreprises dans ces négociations et la mise en oeuvre d'une politique de prévention du stress.

Sur les 900 entreprises qui ont répondu, les 33% classées en vert ont d'ores et déjà dit avoir signé un accord de fond ou de méthode, ou engagé un plan d'action concerté impliquant les organisations syndicales et/ou les représentants du personnel.

Les entreprises classées en orange, plus d'une sur deux (55%), ont déclaré avoir engagé une ou plusieurs réunions de négociation mais sans qu'il y ait eu signature.

Les 600 entreprises n'ayant pas répondu sont classées en rouge avec les 12% qui ont répondu négativement au questionnaire ou qui n'ont apporté aucun élément permettant de constater un engagement de négociation ou d'action sur le stress.

Gérard Bon, avec Véronique Tison, édité par Gilles Trequesser

http://fr.news.yahoo.com/4/20100219/tts-france-stress-liste-ca02f96.html

Céline Tulle - Avocat à la Cour
7, rue du Docteur Heulin
75017 PARIS
Tél: 01.45.63.28.24

Contactez le cabinet

» Voir toutes les actualités

L’honoraire est librement fixé entre le cabinet d'avocat et son client.

 

[ haut de page ]